Your Browser Does Not Support JavaScript. Please Update Your Browser and reload page. Have a nice day! F.A.Q - Bromatech Suisse

F.A.Q

Glossaire
Générales
Qualité et sécurité

BACTÉRIOCINES

arrow

Petits peptides d’origine bactérienne présentant une activité bactéricide ou bactériostatique vis-à-vis d’autres souches bactériennes (pour plus d’informations, voir : Le microbiote)

BIFIDOBACTERIUM

arrow

Bactéries à Gram positif pléomorphes, asporogènes, généralement anaérobies strictes. Les bifidobactéries croissent individuellement, mais aussi en chaînes ou agrégées, et ont une longueur variant de 2 à 5 µm. Les micro-organismes appartenant à ce genre bactérien sont capables de coder pour 19 des 20 acides aminés du code génétique. Elles utilisent les oligosaccharides issus de l’alimentation pour produire des AGCC et sont fortement représentatives d’une bonne condition d’eubiose.

BIODIVERSITÉ 

arrow

La diversité α désigne la diversité moyenne des espèces dans un habitat (plus la diversité α du microbiote est élevée, plus celui-ci est riche). La diversité β est le rapport de diversité entre deux habitats ou organismes différents.

CROSSFEEDING

arrow

Relation nutritionnelle symbiotique et mutualiste entre deux espèces bactériennes différentes du microbiote (pour plus d’informations, voir : Le microbiote)

CROSSTALK

arrow

Communication bidirectionnelle entre le microbiote et un organe ou système (ex. : crosstalk entre le microbiote et le système immunitaire)

DYSBIOSE

arrow

Déséquilibre microbien à la surface ou à l’intérieur de l’organisme, contraire de l’eubiose.

ENTÉROTYPE

arrow

Correspond à l’habitat et indique des compositions de microbiote définies, courantes dans l’organisme humain et souvent associées à des états de santé ou conditions d’alimentation spécifiques.

EUBIOSE

arrow

Un bon équilibre et fonctionnement du microbiote intestinal.

LACTOBACILLUS

arrow

Genre comprenant des bactéries à Gram positif anaérobies facultatives ou microaérophiles en forme de bâtonnet. Il existe environ 60 espèces de Lactobacillus. Elles constituent la majeure partie des bactéries lactiques, ainsi nommées en raison de leur capacité à digérer le lactose et d’autres sucres et à les convertir en acide lactique

MÉTABOLOMIQUE

arrow

Analyse métagénomique des métabolites produits par le microbiote intestinal dans une partie déterminée du corps.

MÉTAGÉNOMIQUE

arrow

étude du microbiote effectuée directement au sein de son habitat, par séquençage du microbiome entier (ex. : analyse métagénomique du microbiome utérin) et non à l’aide des techniques habituelles de prélèvement, d’isolement et de culture.

MÉTAPROTÉOMIQUE

arrow

Caractérisation des protéines produites par le microbiote intestinal ou par l’hôte dans une partie déterminée du corps.

MICROBIOME

arrow

L’ensemble des gènes et du patrimoine génétique du microbiote.

MICROBIOTE

arrow

L’ensemble des micro-organismes qui colonisent l’organisme

MYCOBIOTE

arrow

Il s’agit d’un sous-ensemble du microbiote. Désigne l’ensemble des micro-organismes fongiques qui colonisent l’organisme.

MUCUS

arrow

Il s’agit de la couche gélatineuse où prolifèrent les bactéries du microbiote et qui recouvre l’intestin. Elle est principalement constituée de mucine et médie les interactions entre les bactéries et les cellules de l’épithélium intestinal.

OTU (Operational Taxonomic Units, unités taxonomiques opérationnelles) 

arrow

Définition utilisée pour classifier des groupes ou clusters de bactéries apparentées

POSTBIOTIQUES

arrow

Produits métaboliques d’origine bactérienne, relâchés dans l’organisme durant les processus de fermentation des fibres alimentaires.

PRÉBIOTIQUES

arrow

Substances non digestibles (principalement des fibres comme les bêta-glucanes, les fructanes, les oligofructosaccharides et l’inuline) naturellement contenues dans certains aliments et capables de favoriser la croissance des bactéries lactiques ou du microbiote dans l’intestin.

PROBIOTIQUES (bactéries lactiques) 

arrow

Micro-organismes (surtout bactéries) vivants et actifs, contenus dans certains aliments ou compléments en nombre suffisant pour interagir avec le microbiote de l’organisme. Les probiotiques ou les bactéries lactiques ne sont pas des aliments fermentés.

DÉTECTION DU QUORUM 

arrow

Capacité des populations bactériennes d’autoréguler leur propre quantité dans un habitat donné (pour plus d’informations, voir : Le microbiote)

SACCHAROMYCES

arrow

Genre comprenant de nombreuses espèces de levures, comme Saccharomyces boulardii, micro-organisme naturellement présent dans l’intestin humain. Au contraire, Saccharomyces cerevisiae (ou levure de bière) ne fait pas partie du microbiote humain ; en cas d’ingestion, il est généralement éliminé par les sécrétions gastriques.

AGCC (acides gras à chaîne courte) 

arrow

Acides gras saturés composés d’au moins 6 atomes de carbone. Ils représentent l’un des principaux produits de fermentation du microbiote et sont impliqués dans l’homéostasie de l’organisme. Les principaux AGCC sont l’acide butyrique, l’acide isobutyrique, l’acide acétique et l’acide propionique.

DURÉE DE CONSERVATION 

arrow

Date de péremption. Indique la date au-delà de laquelle la quantité de micro-organismes contenus dans un aliment ou produit n’est plus garantie.

SYMBIOSE 

arrow

Relation de soutien réciproque entre l’homme et son microbiote.

ESPÈCE BACTÉRIENNE

arrow

Désigne un groupe de souches différentes mais présentant un degré élevé de similarité génétique. Par exemple, au sein du genre Lactobacillus, Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus rhamnosus sont deux espèces bactériennes différentes. Lactobacillus acidophilus LA 14 est en revanche une souche.

UFC (unité formant colonie) 

arrow

Indique le nombre de bactéries qui composent une colonie. Utilisée comme unité de mesure de la quantité de micro-organismes contenus dans un produit.

ARN ribosomique 16S 

arrow

Composant de la sous-unité 30S d’un ribosome procaryote. Cette sous-unité étant extrêmement conservée dans le temps, elle est utilisée pour reconstruire la phylogenèse bactérienne et distinguer les espèces et souches bactériennes différentes les unes des autres.

VIROBIOTE

arrow

il s’agit d’un sous-ensemble du microbiote. Désigne l’ensemble des virus qui prolifèrent dans l’organisme.

Pourquoi différentes formulations avec différentes bactéries ?

arrow

Les bactéries du microbiote intestinal sont toutes différentes entre elles et assurent des fonctions différentes dans des zones différentes de notre organisme. Votre spécialiste de santé de confiance peut vous aider à choisir le produit Bromatech le mieux adapté à votre intestin.

Pourquoi n’y-a-t-il pas plus de quatre souches bactériennes dans les compléments alimentaires Bromatech ?

arrow

Si on se base sur l’expérience de Bromatech, engagée depuis plus de vingt ans dans le développement et dans l’étude des formulations les plus performantes, les bactéries amies de l’homme ne sont pas toujours amies entre elles. Il vaut mieux insérer quelques bactéries seulement mais amies entre elles plutôt que trop de bactéries qui débuteraient une guerre civile dans notre intestin !

Quelle est la concentration de microorganismes contenus dans les compléments alimentaires Bromatech ?

arrow

Les bactéries sont des organismes vivants et sont donc sujets à un déclin constant de concentration: Bromatech garanti la présence, dans ses formulations, à la date de péremption (atteinte de la SHELF LIFE), d’une concentration minimum efficace, par dose de produit, d’un milliard d’unités formant colonie (UFC) de chaque souche bactérienne. Cette concentration est retenue nécessaire et suffisante pour obtenir un effet bénéfique (source : OMS). Il n’y a pas d’évidences scientifiques certaines que des quantités plus élevées apportent un effet bénéfique majeur.

De quelles origines sont les bactéries contenues dans les compléments alimentaires Bromatech ?

arrow

A l’exception des souches S. boulardii et E. faecium, qui assurent une fonction transitoire, toutes les bactéries contenues dans les compléments alimentaires Bromatech sont d’origine humaine. Sur la base de l’expérience Bromatech, engagée depuis plus de vingt ans dans le développement et dans l’étude des formulations les plus performantes, que les souches d’origine humaine sont capables de s’adapter et de persister longuement dans l’intestin de l’humain. A l’inverse, des souches bactériennes d’origine bovine peuvent assurer des actions rapides mais ne peuvent pas former des colonies permanentes chez l’humain. A chacun ses bactéries !

Les microorganismes contenus dans les compléments alimentaires Bromatech sont sûrs ?

arrow

Tous les microorganismes contenus dans les compléments alimentaires Bromatech répondent à des standards de sécurité reconnus par les instances pour la sécurité alimentaire aux USA et en Europe, FDA et EFSA.

Les bactéries des compléments alimentaires Bromatech sont vivantes ou mortes ?

arrow

Toutes les bactéries contenues dans les formulations Bromatech sont lyophilisées mais vivantes et vitales et capables de s’activer une fois entrées dans notre intestin. Il n’y a pas de bactéries mortes, tyndallisées ou sous la forme de spore.

Les bactéries des formulations Bromatech peuvent passer indemne au contact de sucs gastriques ?

arrow

Oui, elles peuvent résister aux sels biliaires, au suc pancréatique et à la pepsine. On a aussi pu observer leur capacité à adhérer aux cellules de l’épithélium gastro-intestinal.

Les compléments alimentaires Bromatech doivent être pris avant ou après le repas ?

arrow

Sur la base de l’expérience Bromatech, engagée depuis plus de vingt ans dans le développement et dans l’étude des formulations les plus performantes, on conseille de prendre tous les compléments Bromatech avec ou après le repas, sauf Pilorex, qui peut être pris avant. Cela dû au fait que les bactéries se nourrissent de ce que nous mangeons nous-mêmes. Pour cette même raison, on conseille de combiner la prise des compléments alimentaires à un régime alimentaire équilibré et varié, riche de fibres spécifiques.

Il est possible de diluer les compléments alimentaires Bromatech dans un liquide ?

arrow

En général, les capsules des compléments alimentaires Bromatech peuvent être ouvertes et le contenu dilué dans un aliment ou un liquide, pour autant qu’il ne soit pas chaud, mais dans l’idéal tiède. Par exemple dans un jus de fruits, un smoothie, un yaourt, un milkshake ou aussi du lait ou dans le lait en poudre. Une fois le contenu dilué, il est indispensable de le consommer rapidement et de ne pas le conserver pour éviter une diminution de la charge bactérienne. Il est également possible de consommer le contenu des capsules Bromatech dans de l’eau. Il est mieux que le liquide soit tiède pour permettre que les anti agglomérants présents dans la formulation se dissolvent.

Les compléments alimentaires Bromatech contiennent du gluten ou du lactose ?

arrow

Les compléments alimentaires Bromatech ne contiennent ni gluten ni lactose et peuvent donc être consommés également par des personnes intolérantes à ces substances.

Les complément alimentaires Bromatech sont adaptés pour des personnes qui ont des problèmes de déglutition ?

arrow

Oui, voir aussi le chapitre 9. Les capsules peuvent être ouvertes et le contenu peut être facilement dilué dans des liquides comme dans des jus de fruits ou des yaourts. On conseille cependant de consommer tout de suite le contenu une fois la capsule ouverte. Ce conseil peut concerner aussi bien les personnes âgées, avec des problèmes de déglutition, que les enfants.

Les compléments alimentaires Bromatech sont adaptés pour des personnes qui suivent des thérapies pharmacologiques ?

arrow

Normalement, les compléments alimentaires Bromatech peuvent être consommés sans engendrer des soucis d’interactions même durant une thérapie pharmacologique mais on conseille, dans ce cas, de consulter d’abord votre médecin traitant

Les compléments alimentaires Bromatech peuvent être consommés durant la grossesse ?

arrow

Normalement les compléments alimentaires Bromatech peuvent être consommés sans problème également pendant la grossesse mais pour plus d’assurance, on conseille de consulter d’abord votre propre médecin traitant.

Les compléments alimentaires Bromatech peuvent causer des effets collatéraux ?

arrow

Il est rare mais possible qu’après l’ingestion de bactéries vivantes et vitales, on remarque une légère augmentation du gonflement abdominal ou une altération du transit intestinal: il s’agit en général d’un effet positif qui indique un changement de flore bactérienne.

Les compléments alimentaires Bromatech peuvent être pris en voyage ?

arrow

On vous conseille cependant de les garder, pendant le voyage, dans des endroits à l’abris de l’humidité et de la chaleur. Les microorganismes contenus dans Enterelle, étant donné la composition, sont les plus résistants face à des variations de température et d’humidité même importantes.

Comment conserve-t-on les compléments alimentaires Bromatech?

arrow

Les bactéries contenues dans les formulations Bromatech s’activent et vivent au-delà des 30°C et en présence d’humidité. On conseille de conserver les emballages à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur, à une température inférieure à 25°C. Pour davantage de précautions, il est possible de conserver les compléments alimentaires dans le réfrigérateur.

Où est-il possible d’acheter les compléments alimentaires Bromatech?

arrow

En Suisse, les compléments alimentaires Bromatech peuvent être achetés uniquement en pharmacie et en droguerie

Origine

arrow

Une souche bactérienne de qualité est d’origine humaine et par conséquent spécifique à l’homme. Seules les bactéries d’origine humaine sont capables de se développer dans le corps humain pour y exercer une action à long terme. Les bactéries d’origine non humaine peuvent être d’excellents organismes, économiques, facilement disponibles et utiles pour la production industrielle d’aliments fermentés comme le yaourt, mais elles ne sont généralement pas capables de résister au suc gastrique ou de former des colonies stables dans notre intestin. Bromatech sélectionne chaque souche avec soin : les lactobacilles et bifidobactéries présents dans nos formulations sont exclusivement d’origine humaine.

Sélection du mélange approprié

arrow

1 + 1 n’est pas toujours égal à 2 en microbiologie : souvent, lorsque des bactéries utiles à notre organisme sont ajoutées à la même formulation, elles peuvent entrer en compétition les unes avec les autres, s’éliminant ou amenant cette « guerre bactériologique » jusque dans notre intestin. Il n’existe aucune ligne directrice générale pour déterminer le nombre approprié de bactéries différentes à ajouter dans une formulation et, souvent, les mélanges contenant une ou deux bactéries sont plus efficaces que ceux composés de nombreuses bactéries différentes. L’essentiel est de choisir le bon mélange. Avant de lancer un nouveau produit ou une nouvelle formulation sur le marché, nous procédons à une longue phase d’expérimentation, de façon à fournir au consommateur une solution synergique, efficace et adaptée, en termes des différentes caractéristiques microbiologiques de nos micro-organismes.

Quantité

arrow

Nous avons tendance à penser que l’effet augmente avec la quantité. Cela est vrai pour les principes actifs pharmaceutiques, qui sont absorbés, distribués dans l’organisme et métabolisés avant d’être éliminés. En microbiologie en revanche, la quantité initiale n’est qu’une variable parmi tant d’autres dans la croissance d’une colonie bactérienne et son impact sur le microbiote. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation mondiale de gastroentérologie (WGO) indiquent une quantité de 1 milliard d’UFC (unités formant colonies) par dose journalière comme quantité standard nécessaire et suffisante pour obtenir un effet sur la santé. Il n’existe aucune preuve scientifique qu’une quantité supérieure entraîne un effet accru. Les probiotiques contiennent des bactéries vivantes, dont la concentration peut fluctuer durant la phase de conservation. Il est donc difficile de garantir une quantité précise à péremption. Bromatech opte pour la transparence : nous respectons les lignes directrices émises par les organismes compétents, en garantissant pour chacun de nos produits une quantité minimale à péremption de 1 milliard d’UFC par dose journalière, sans indiquer d’autres quantités non vérifiables par le consommateur.

Vitalité des bactéries

arrow

Seules des bactéries vivantes et viables sont capables de former des colonies et de résister longtemps dans notre organisme. Afin de garantir la quantité correcte à péremption (indiquée comme durée de conservation), il est fondamental d’utiliser des emballages adéquats qui, dès la phase de production, ne subissent aucune exposition à la chaleur ni manipulation susceptibles d’en compromettre la vitalité. En outre, il est important de conserver le probiotique dans un endroit frais et sec, l’humidité nuisant à la vitalité des bactéries lors de la conservation. Il est par conséquent nécessaire de sécher les bactéries par lyophilisation et d’ajouter dans la capsule uniquement des ingrédients présentant un faible degré d’humidité et ne risquant donc pas de compromettre la vitalité des bactéries. Chez Bromatech, nous accordons de l’importance non seulement au mélange de bactéries, mais aussi aux types et aux proportions de prébiotiques, de principes actifs et d’excipients, afin de garantir des conditions de conservation optimales à nos micro-organismes.

Résistance au transit gastrique

arrow

Le développement d’une formulation optimale ne constitue que la première étape pour obtenir un bon complément alimentaire à base de ferments lactiques. Il est également essentiel de choisir des bactéries non seulement vivantes et viables, mais aussi capables de surmonter en quantités considérables nos barrières naturelles, telles que l’acidité gastrique et les sels biliaires. Alors que la plupart des yaourts et des ferments lactiques de première génération ne résistent pas à l’acidité de l’estomac (pH < 3), les bactéries lactiques actuelles sont des super-souches à haute performance, « nues », non micro-encapsulées, de quatrième et dernière génération, sélectionnées pour résister en grande partie au transit gastrique ainsi qu’au stress mécanique et présenter une longue durée de conservation. Dans nos laboratoires, nous sélectionnons, auprès de producteurs qualifiés, exclusivement des micro-organismes capables de résister en grande partie (> 80-90 %) à toutes les défenses naturelles de notre organisme et de parvenir indemnes à l’intestin.

Probiotiques et sécurité clinique

arrow

Toutes les bactéries et levures utilisées à des fins cliniques ou alimentaires sont analysées tout au long de leur histoire, de leur découverte à aujourd’hui, afin de vérifier si leur consommation présente des risques pour la santé humaine. Aussi bien la FDA que l’EFSA accordent un statut de sécurité (GRAS aux États-Unis et QPS en Europe), qui certifie une présomption d'innocuité de la souche en question dans toutes les situations pathologiques où celle-ci est administrée, sauf exceptions. De nombreuses espèces de Lactobacillus, Bifidobacterium et levures comme S. boulardii sont autorisées dans toutes les conditions pathologiques ; pour ce dernier, il est cependant conseillé d’éviter la prise de produits en sachets. Une autre indication d’utilisation concerne les traitements antibiotiques : les seules souches pouvant être utilisées durant ceux-ci sans perdre de vitalité sont S. boulardii et certaines souches d’Enterococcus faecium. Tous les autres probiotiques peuvent être pris à la fin du traitement antibiotique. Chez Bromatech, nous respectons non seulement les indications de sécurité prévues par la loi, mais nous nous efforçons également d’inclure dans nos formulations uniquement des souches bactériennes dont nous avons démontré l’efficacité et la sécurité clinique et pour lesquelles nous avons reçu des statuts reconnus au niveau international. 

Adhérence de la souche bactérienne et interactions avec le microbiote intestinal

arrow

Une fois que notre ferment lactique a atteint sa « niche écologique » au niveau de l’intestin, il devra être capable de se multiplier et de former des colonies stables dans le temps. La capacité d’adhérer à l’épithélium intestinal dépend de la composition des acides gras présents sur la membrane cellulaire des bactéries, et cette composition reflète l’origine de ces dernières. C’est principalement pour cette raison qu’il est fondamental d’utiliser des bactéries d’origine strictement humaine. Seules les bactéries qui ont évolué en s’adaptant à l’épithélium humain sont en mesure de retrouver leur habitat au sein de notre intestin et de s’intégrer à notre microbiote. Ce précieux microbiote intestinal (qui pèse près de 1,5 kg !) est essentiel à notre santé, et les bactéries fournies par un complément alimentaire sont destinées à en moduler la composition. L’identification de bactéries à haute capacité d’adhérence fait partie des piliers de notre recherche : nous effectuons des analyses microbiologiques adéquates d’adhérence à des lignées de cellules de l’épithélium intestinal humain. En outre, nous sélectionnons uniquement des souches capables d’interagir de façon constructive avec notre microbiote et des produits agissant de manière ciblée sur des modifications spécifiques de cet important microcosme.

Expérience et savoir-faire

arrow

Dernier point et non des moindres : produire un probiotique de qualité est un travail qui nécessite des connaissances techniques et de la précision, mais la réponse de l’organisme à la prise du probiotique est toujours individuelle et dépend de nombreux facteurs, tels que le régime alimentaire, le stress, la prise concomitante de médicaments et, bien entendu, l’état de santé de notre microbiote. La sélection du mélange de probiotiques le plus indiqué est un travail qui doit être réalisé avec un professionnel spécialisé en la matière, en évitant l’automédication qui souvent n’amène pas à la meilleure solution. Depuis plus de 25 ans, Bromatech est spécialisée EXCLUSIVEMENT dans la recherche, le développement et la production de probiotiques. Nous améliorons, perfectionnons et réactualisons nos produits en continu même après leur commercialisation, afin de les rendre toujours plus performants. Enfin, nous faisons appel exclusivement à des professionnels de santé reconnus et préparés lors de nos nombreuses formations pour conseiller au consommateur le probiotique le plus indiqué pour son intestin.